Bulletin Présence No 107

Notre bulletin Présence No 107 daté de Juillet  2019 est disponible auprès de notre secrétariat. Sur demande par courriel à l’adresse info@mauricezundel.ca,  nous vous ferons parvenir  ce bulletin dont voici le mot d’introduction :

Bienheureuses vacances, temps de détente du corps et de l’esprit. Le soleil nous invite à la sortie, au divertissement, et c’est très bien. Mais n’oublions pas le dedans, l’intériorité, branchons-nous à notre Source, à la Présence d’amour.

Les Amis de Zundel organisent un temps fort de silence et de recueillement à la fin du mois d’août, merveilleuse transition entre les vacances et la rentrée. Sur le thème de cette seconde naissance que Jésus souligne lors de sa rencontre avec Nicodème, Zundel nous y invitera à Naître à la Présence à Dieu sous la conduite de l’Esprit et à devenir ainsi verbe toujours plus explicite de l’Amour.

Ce bulletin propose des textes assez proches du thème de la retraite. Ainsi le fameux Connais-toi toi-même (Socrate), qui nous poursuit depuis l’Antiquité, recevra peut-être un éclairage nouveau grâce au texte sur le Dieu trinitaire révélé en Jésus-Christ. Nous proposons aussi un texte sur la morale qui, pour Zundel, est avant tout une question d’amour. Il pourrait aussi  aider à poser un autre regard sur les transgressions monstrueuses de notre époque qui se retrouvent jusque dans notre Eglise. Il y a aussi Tout commence aujourd’hui qui donne une profondeur toute zundélienne au mantra de l’instant présent.

Deux textes courts ont été inclus. Le premier texte établit ce qui constitue pour Zundel la pierre d’angle de toute spiritualité, le silence. C’est un préalable à l’écoute et au dialogue intérieur et extérieur. Il nous rend plus apaisé et réceptif. Le second Jésus-Christ, présence d’amour, insiste sur Jésus comme étant le Verbe de Dieu, la Parole qui nous fait vivre et qui doit transparaître en nous si nous voulons accomplir cette mission d’enseigner nos frères et soeurs de toutes les nations.

Pour terminer, laissons-nous bercer au rythme de cette belle prière qui vient de l’autre bout du monde et qui induit en nous douceur et tendresse.

Bonne lecture

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *